Une exposition solidaire - Benoît Thiault

Une exposition solidaire ! 

Organiser une exposition pour simplement accrocher des photographies est un concept qui n'a plus de sens à mes yeux. Si mes premières "exhibitions" recherchaient avant tout à prendre le risque de la critique, à faire le pas de "montrer" ses propres photos, cette exposition prend un virage solidaire en faisant profiter Angel'association du monde présent le soir du vernissage. 

En effet, ce soir là, 1200€ de lots sur mes fonds propres vont être mis en jeu pour aider au financement de l'association présidée par Sylvie Pelletier dont la fille, Angela souffre de mucoviscidose. La petite Angela a bien des soutiens en pays lucois, mais il n'est pas inutile d'organiser cette loterie ! 

En jeu donc :  

-  Des catalogues d'exposition (10)

- Un workshop sur le terrain d'1/2 journée à mes côtés

- L'acquisition après l'exposition d'une des photographies

- 10 tirages d'art en 40x60 cm de n'importe quelle photographie présente sur www.benoit-thiault-photography.com.

- 15 tirages 60x40 cm déjà imprimés, encadrés, signés, numérotés et accompagnés de leur certificat d'authenticité*. 


Pour vous renseigner à propos de l'association, n'hésitez pas à faire un tour sur le site internet : www.tousavecangela.org ou encore sur la page Facebook ! Sachez également qu'Angela possède une chaîne Youtube où elle fait découvrir régulièrement quelques morceaux de son quotidien et de sa passion : le cheval ! 

* certificat envoyé par voie postale.


Une exposition qui rapproche la culture de ses publics éloignés


Pour aller plus encore dans la notion de solidarité, et parce que j'estime que rien n'est assez fait pour lutter contre toutes les formes d'exclusions que génère le handicap au sens large, j'ai pris l'initiative de contacter plusieurs structures s'occupant de publics éloignés de la culture. Ainsi, plusieurs visites guidées sont organisées en partenariat avec le foyer occupationnel Saint Jean de l'AVEFETH. Les visiteurs de l'exposition sont empêchés physiquement et mentalement : l'idée est de les rapprocher de terres et de sentiers que leur situation ne permet pas de fouler. Cette envie provient d'une sensibilisation vécue lors de ma dernière année universitaire. Je travaillais à l'époque avec Bertrand Catherine, employé de la médiathèque du Grand Troyes, et qui avait pour mission de développer l'accès à la culture des publics éloignés. Et pour cause, Bertrand est aveugle ! Il était ainsi bien placé pour organiser une réflexion de fonds sur l'accessibilité des publics dits "empêchés". Alors, maintenant que les bancs de la faculté sont loin, j'avais à coeur de proposer une ou plusieurs médiations qui permettraient de concrétiser des acquis de ma formation. Plus que la découverte de mes photos, c'est surtout l'immersion de ces publics dans des lieux culturels qui me motive. 

Powered by SmugMug Log In