Roche végétale - Benoît Thiault


"Roche végétale" est toute l'expression de ce que j'aime travailler en photographie. Si la composition semble simpliste ou du moins évidente au premier abord, elle est néanmoins plus complexe qu'elle n'y paraît. Il ne suffit pas de mettre au premier plan une valériane qui éclora dans quelques semaines, quelques roches et un arrière plan lumineux. 

Sur ce cliché, l'heure à laquelle la composition est faite, est bien entendu déterminante. Au delà de l'heure, le jour compte aussi beaucoup. N'entendez pas par là "mais pourquoi c'est mieux un jeudi qu'un samedi ?" mais plutôt : "quel temps fera-t-il ce jour là ?" Enfin, la période de l'année compte aussi beaucoup, pour une question d'orientation et ici, principalement pour la tombée du soleil entre deux arbres.

Si ce cliché joue sur l'équilibre des plans, sa colorimétrie est aussi importante. Au lendemain du changement d'heure de mars, le soleil se couchait bien plus tard et il permettait d'avoir plus de temps pour se rendre sur place, retrouver le bon axe (forcément désaxé par rapport aux précédents repérages) et choisir le cadrage. L'angle de prise de vue est primordial, et avec lui la focale utilisée. A 18mm, la perception des plans n'est pas la même qu'à 11mm (le réglage de cette photo).

Au grand-angle, la valériane semble occuper une place prédominante et donne une première lecture du cliché. A vous de compléter en commentaire la perception de cette photographie... 

Roche végétale

Powered by SmugMug Log In