Douceur de l'automne - Benoît Thiault

Douceur de l'automne

Douceur de l'automne


Au sein du Parc Naturel Régional des Volcans d'Auvergne, sur la commune de Mandailles-Saint-Julien, à proximité du hameau de Liadouze, la présence de la cascade du Luc ne se devine que grâce à un petit cours d'eau passant sous un pont via une buse étroite. Quelques panonceaux permettent de s'orienter mais c'est une bifurcation et l'escalade d'un flanc de colline qui amène le marcheur jusqu'aux pieds de la cascade. A ce niveau, les points de vue sont multiples pour qui ose franchir le ruisseau, ordinairement généreux à cet endroit.

Profitant du manque d'eau, ce cadrage est choisi pour la profondeur qu'il offre dans la lecture et l'enchaînement des cascades jusqu'au mur constitué d'une coulée de latite (roche volcanique). Diaphragme fermé, sans filtre à densité neutre et avec un temps d'exposition qui permet de ne pas rendre l'eau trop laiteuse ou de voir les feuillages bouger de trop, cette photographie illustre bien ses conditions de prise de vue La dynamique du cliché participe de sa propre lecture : ce jour là, une brise agitait les lieux et la végétation, floue par endroit, vient ajouter une notion de vitesse qui ne m'a pas déplu. Cette vitesse préalablement suggérée par un premier plan où l'eau se jette plus qu'elle ne coule, apporte un contraste de lecture avec un arrière plan plus lointain, d'apparence (et seulement d'apparence) plus calme. 

Share it with your friends !

Powered by SmugMug Log In