Back to basics - Benoît Thiault

Back to basics



Back to basics est, avant tout, un cliché thérapeutique.

Malade de ne pas avoir pu photographier de l'hiver, pour diverses raisons, ce cliché renoue avec mes premières amours que sont la pose longue et le cadrage de paysages et scènes où l'eau constitue un des éléments de la composition. Les paysages ternes de l'hiver, aux ambiances mornes et lugubres, faites d'arbres dont les feuilles constituent désormais l'humus, ne m'inspiraient pas grand chose. Pourtant, il a fallu composer avec les traces de l'hiver et d'intempéries qui ont laissé marques de leur passage.

Ce cliché est également une redécouverte d'un lieu : les chutes du Caramy.

La très populaire double cascade de 7 mètres ne m'était pas inconnue, loin de là (j'en ai tiré plusieurs clichés : , et ) mais je décidais d'explorer l'autre rive. Après une descente quelque peu périlleuse (l'accès n'est mentionné dans aucun guide ni fiche de randonnée), je me trouvais en plein milieu d'un univers que la hauteur de la rive empêche d'imaginer. Luxuriante, la Nature dévoilait des recoins insoupçonnés. On ne soupçonne également pas la quantité de détritus qui jonchent le sol, pourtant inaccessible. Et pourtant, canettes, paquet de cigarette, appareils d'électroménager, j'en passe et des meilleurs, étaient bel et bien là. Ce constat sera l'occasion d'un retour sur place, avec ou sans appareil, mais surtout avec de grands sacs poubelles. Il s'agira de nettoyer le site, quitte à se tremper jusqu'aux os. 

La redécouverte passait donc par l'exploration de cette rive droite du Caramy. Franchement accidentée, impraticable après une intempérie, la berge est constituée d'à pics et de petites falaises. Le cheminement se fait essentiellement par des drailles fréquentées par les locaux de l'étape. Cette photo s'accompagne de quelques autres prises de vues, à retrouver prochainement dans le portfolio "Cascades".        


Powered by SmugMug Log In